LA COUR DE RECRE ne paye pas de mine. Pourtant l’écoute de leur premier projet de groupe est une sacré surprise ! Maitrisée, envoutante et cohérente, la sortie de cette première mixtape N53 devrait ouvrir pas mal de portes à ce jeune groupe de la région parisienne. RENCONTRE AVEC…

… LA COUR DE RECRE, comment allez-vous ? Pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de SUPERBE MEDIA qui ne vous connaîtraient pas ?

CHAD : Ça va très bien ! Nous c’est LA COUR DE RECRE, on vient du 92, on fait du rap à notre manière et ça déchire !

Pourriez-vous présenter chaque membre du collectif ?

CHAD : Moi c’est CHAD, je suis rappeur mais également beatmaker sous le nom de MESUNJI. J’ai d’ailleurs un soundcloud sous ce blaze sur lequel on retrouve mes prod’ et ce que je fais pour LA COUR DE RECRE. Je rappe depuis 3 ans

CROMA619 : Moi c’est CHROMA619, je suis juste rappeur. Je ne sais rien faire d’autre. Je rappe depuis six/sept ans.

THAUBI : Moi c’est THAUBI, j’ai commencé à écrire avant de vraiment me mettre au rap. Je commencé le rap il y a environ quatre/cinq ans.

Pourquoi ce blaze de « LA COUR DE RECRE » ?

CHAD : C’est impactant comme nom. Enfantin mais façon street. 

THAUBI : CROMA619 : ressemblait beaucoup à T.J. et CHAD à MIKEY BLUMBERG dans le dessin animé de LA COUR DE RECRE. Donc on avait un peu tous notre personnage.

Qu’est ce qui fait que vous vous êtes réunis ensembles pour faire du son ?

CROMA619 : On était tous au même lycée. Un jour j’ai été enregistré chez CHAD (comme THAUBI le faisait déjà) et on a commencé à se connecter comme ça et au bout d’une année à se fréquenter on a monté un groupe : LA COUR DE RECRE.

CHAD : Ouais, à cette époque là, j’étais juste beatmaker.

Quelles sont vos références artistiques dominantes ?

CHAD : Moi j’écoute beaucoup de Rnb.

CROMA619 : En tant que groupe, on écoute beaucoup de néo-Rnb d’aujourd’hui. J’aime le rap hybride et coloré. Sinon en France, L’ENTOURAGE, LA SMALA, GUIZMO… On écoute aussi beaucoup de sons sur SoundCloud, car il y a des mecs vraiment forts qui sont véritablement personnes mais qui nous inspirent direct.

THAUBI : L’ENTOURAGE. On s’inspire aussi beaucoup ce qui se passe dans le rap US. On a pas de barrières et on s’inspire de tout ce qu’on kiffe.

Vous avez avancé tranquillement en solo et en collectif depuis 2016 avec différents titres sortis depuis, pourquoi avoir mis le cap sur votre première mixtape intitulée « N53 » seulement maintenant ?

CROMA619 : Avant on était quatre dans le groupe. Bref, maintenant on est trois mcs et il y a deux mois on s’est dit qu’on allait sortir un projet car le groupe avait déjà deux ans d’existence et qu’il fallait faire quelque chose pour avoir une base de référence. La mixtape a été réalisée en deux mois sauf le son BORNE.

Quelle est la signification de « N53»?

THAUBI : C’est une ligne de bus que l’on emprunte tous et qui nous réunit ! On a tous eu les mêmes galères pour revenir de soirées avec ce bus.

D’ailleurs vous avec appelé ce projet, une mixtape. Pourquoi ne pas avoir déclaré un EP ?

CHAD : Comme c’est le premier, on part de la base. Après viendra l’EP, l’album, etc…

THAUBI : On a pris le premier mot qui venait.

CHAD, pour ce projet as-tu été autant productif durant tes INSOMNIES, qu’en solo ?

CHAD : Il y a plus de travail à faire en groupe qu’en solo. Les insomnies on les comble comme on peut à base de films et d’instrumentales.

CROMA619 : Il a fait un travail de dingue. Il a tout mixé, masterisé, il a réalisé six prod’ sur la mixtape. C’est l’homme de main.

Pourriez-vous nous expliquer comment vous avez abordé le morceau « WHOP ! » ? (Pour SUPERBE,  le morceau le plus réussi du projet.)

CROMA619 : On a trouvé le sample (dont je tairais le nom), CHAD a réalisé une prod’ mortelle puis à trouver le refrain en improvisant. Deux jours après le morceau était plié. On avait dans la tête les clips à la SNOOP DOGG.

CHAD : C’est un morceau d’ambiance.

Je trouve le niveau des prod’s particulièrement élevé. Pourriez-vous nous détailler comment vous avez travaillé ça ?

THAUBI : En réalité, CHAD a fait les prod’, puis moi et CROMA619 :, on lui donne nos (petits) avis.

CROMA619 : Souvent il fait une première boucle, il nous l’envoie et on trouve plutôt rapidement le refrain du morceau. Ensuite il fait des ponts etc… 

CHAD : On fait une boucle, on enregistre les voix et ensuite j’arrange la prod’ avec les voix par dessus pour qu’elle soit adapté.

Qu’est ce que vous aimez dans le rap actuel ? Et à l’inverse que détestez-vous ?

CHAD : J’aime limite tout dans le rap. La seule chose que je n’aime dans le rap c’est quand le rap est décliné en afrobeat/coupé-décalé…

CROMA619 : Ce qui m’énerve, ce sont le thèmes redondants et les flows semblables. Après j’adore le rap mélodieux et le rap kické.

THAUBI : J’ai du mal avec l’auto-tune mal géré. Après ce que j’aime, c’est la plume, tout simplement.

Des artistes français avec qui vous voudriez collaborer sur vos prochains morceaux ?

CHAD : Moi je veux mon feat. avec SLIMKA.

CROMA619 : Je suis matrixé par les chanteurs/chanteuses Rnb US. Autrement en France, ce serait plus L’ENTOURAGE, LA SMALA

THAUBI : J’aurais kiffé faire un feat. avec GUIZMO.

Quelles sont vos trois marques de sapes françaises préférées ?

CHAD : WALK IN PARIS, VISION PARIS

CHROMA619 : Moi je n’y connais rien !

THAUBI : ASOS c’est français non ? Plus sérieusement, TEALER a fait du lourd ! Il y aussi les potos de BIFFIN.

Pourquoi LA COUR DE RECRE #CESTSUPERBE ?

CHAD : C’est diversifié, c’est turn-up, c’est mélodique, tout le monde y trouve son compte et il faut venir en concert pour le croire !

CHROMA : On a un bon mélange de rap « technique » mis au goût du jour, sans être dans la tendance !

THAUBI : On est dans la cour mais on ne joue pas au ballon !

Derniers mots.

LA COUR DE RECRE : Allez écouter N53 ! On veut vos retours ! Mattez les clips, partagez, donnez de la force, c’est notre seul salaire pour l’instant !

.

Propos recueillis par @Hector Sudry Le Dû.

Crédit photos : @HarfeVisual.

LA COUR DE RECRE N53 #CESTSUPERBE