C’est l’histoire d’une rencontre entre un jeune pianiste virtuose français et un MC londonien à la technique impeccable. Une alchimie aussi bien humaine qu’artistique développée depuis 3 ans, avec pour résultante une identité musicale riche et hybride entre hip-hop, jazz, électro et pop. Le français SACHA (chanteur et pianiste) et l’anglais UZZEE (rappeur) naviguent entre les genres et nous proposent un premier EP positionnant le groupe comme l’un des OVNI musical de la rentrée. RENCONTRE AVEC…

ZERO, comment allez-vous ? Pourriez-vous présenter ZERO aux lecteurs de SUPERBE MEDIA qui ne vous connaîtraient pas ?

SACHA : Je m’appelle SACHA, je suis le pianiste du groupe ainsi que le chanteur.

UZZEE : Je suis UZZEE,  le guitariste, je créé également les beats, je rappe et je chante.

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

UZZEE : Grâce à l’ampleur et à la beauté de l’univers !

SACHA : Je n’ai rien à rajouter à ça!

UZZEE : Je veux dire que le hasard n’existe pas. On s’est rencontré un peu comme par magie, 3 jours avant que je joue ma musique sur scène. Mais j’en dirai un peu plus sur notre rencontre pendant l’interview.

Pourquoi avoir appelé votre groupe,  ZERO ?

SACHA : On s’est appelé ZERO car c’est un projet que l’on a en commun entièrement dédié à notre créativité musicale, à notre style musicale et à notre personnalité.

SACHA, avec ZERO, quelles sont vos influences musicales ?

SACHA : C’est une question très difficile que tu me poses là…UZZEE, peux-tu prendre la relève sur celle-ci ?

UZZEE : (rires) C’est vrai que c’est une question difficile. Cependant, je pense que la musique, pour certaines personnes, doit avoir un sens dans le milieu dans lequel on vit. Elle fait vraisemblablement partie de notre lifestyle et c’est évidemment celle que l’on va écouter demain qui va nous inspirer dans la vie de tous les jours. Pour te donner quelques exemples d’artistes qui sont inspirant, nous allons te parler de BLACK SABBATH, MILES DAVIS, PRINCE… Ces artistes ont développé mon sens de la musique étant plus jeune malgré le fait qu’ils continuent toujours de m’influencer.

SACHA : J’ai toujours fait de la musique depuis que je suis tout petit et j’ai toujours aimé ça. J’ai en effet commencé par jouer du piano, j’ai créé des chansons assez rapidement, et j’ai remarqué que j’avais ce talent dans l’improvisation.

Donc, si j’ai bien compris, vos influences musicales sont dirigées vers la pop, le jazz, le rap et l’électro. Cependant est-ce qu’il y a d’autres artistes dans le monde qui font le même style musical que vous de part vos inspirations musicales ?

SACHA : En partant de notre objectif principal et de nos inspirations, ont créé vraiment une musique qui nous ressemble. Cependant, peut-être que certaines personnes diront que nous avons le même style de musique que d’autres artistes, certes mais nous partons du principe que nous voulons créer une musique originale, authentique et unique qui partent de l’essence même de nos valeurs.

UZZEE : Je pense qu’à l’heure d’aujourd’hui, nous voyons beaucoup de nouveaux artistes naître dans l’industrie de la musique car tout le monde peut s’équiper en matériel et faire de la musique à notre époque. Cela dit, pour ma part, je pense qu’il est rare et difficile de voir aujourd’hui des artistes atypiques qui sortent du lot. En 2018, être créatif et innovant, c’est pour nous une clé importante qui va justement nous faire ressortir du lot et c’est pour cela que je suis confiant en t’affirmant que personnes d’autres n’a emprunté notre voie artistique et que nous sommes les seuls à faire de notre musique ce qu’elle est aujourd’hui.

Quel est votre objectif à jouer ensemble ?

UZZEE : Honnêtement, je pense qu’il y a une véritable harmonie à jouer ensemble. On ne joue pas de la musique pour justement jouer de la musique. On n’a pas envie de s’assoir et jouer en racontant comment va le monde… Non… Ça va bien au delà de ça. On joue de la musique ensemble car on voit les choses de la même manière. Pour te donner un exemple, il nous est arrivé plusieurs fois de “chiller” et de parler de choses courantes de la vie, qui, pour le coup, après s’être enregistré, nous faisait constater que ce que l’on se racontait apparaissait dans nos chansons de manières totalement inconscientes.

SACHA : C’est exactement ça et je pense que chacun d’entre nous à son propre style, sa propre personnalité musicale mais nous voyons les choses de la même manière et c’est grâce à cette énergie, que nous avons justement fonder le projet ZERO. Tu peux effectivement écouter notre album et distinguer que chacune de nos musiques à un message unique mais également que chacune de nos musiques à son propre environnement.

UZZEE : Nous sommes très honnêtes avec nous même, et musicalement, nous parlons de choses, comme a dit SACHA, que nous avons en commun et c’est à partir de cette vibe et de cette harmonie que ZERO est né.

Quelle est l’évolution musicale de ZERO depuis la sortie de votre dernier album, “SLOW” ?

SACHA :“SLOW” est un projet différent de celui de ZERO.“SLOW” est une chanson qui est à part de notre project actuel,  mais qui a été le début de notre collaboration à UZZEE et moi. En comparant l’EP de ZERO à celui de “SLOW”, on constate que c’est un projet encore plus épuré et plus travaillé.

UZZEE : Ouais, c’est clair, ZERO est pour nous une révolution musicale, que nous avions décider de diffuser sur Internet plutôt que d’assoir notre musique simplement.

SACHA : Nous avions rapidement constaté que de mettre notre musique sur internet et sur les différentes plateformes musicales était un moyen intéressant, mais ce n’est pas ce que nous voulions vraiment faire. Nous voulons vraiment aller plus loin que de faire écouter notre musique aux internautes sur les plateformes digitales car nous ressentons le besoin de créer une dynamique autour de notre musique. Nous avons la volonté de nous retrouver, de jouer ensemble sur scène et de faire découvrir notre projet au public qui nous écoute déjà et à celui qui nous écoutera demain.

Parlons maintenant de votre dernier clip. J’ai constaté que vous utilisiez une esthétique rétro. Pouvez-vous nous en dire plus sur le choix de cette mise en scène?

UZZEE : Je pense, pour être honnête, qu’en tant que consommateur de musiques et de clips, nous voyons toujours les mêmes choses se répéter sans cesse et c’est pour cela que nous avons décidé de présenter un projet de clip rétro qui joue pour le coup un rôle authentique, comparé à la merde que nous avons l’habitude de voir sur internet et à la télé.

SACHA : Carrément ! De plus, j’aimerai rajouter que le clip évolue dans un cadre mythologique inspiré du mythe d’Orphée (mythologie grecque) et donc c’est pour cela que nous voulions cette esthétique rétro en projetant notre concept authentique dans la mesure ou il est difficile de le dater. On a fait exprès de faire en sorte que les années 60, 70 ou bien 80 soient indéfinissables pour que notre vision soit le premier résultat visible de notre projet.

Pourquoi tenez-vous autant d’importance sur votre manière de vous saper ?

UZZEE : Je pense que bien se saper, faire de la musique, peindre ou dessiner notre manière de penser, font parti des éléments qui, en tant qu’artistes nous permettent de nous exprimer. De nos jours, il est important de soigner notre image et de l’associer à notre personnalité puisqu’elle va être déterminante pour les personnes qui vont nous rencontrer. Les gens se font une première idée de qui nous sommes. Donc autant le faire et le vivre à fond et pour notre culture.

SACHA : Je pense comme UZZEE que c’est très important l’image que l’on dégage de part notre passion et notre style vestimentaire. Selon moi, j’accorde de l’importance à avoir un style rétro mais très soigné. Il est vrai que je ne veux pas ressembler à tout le monde. Quoi qu’il en soit il est important pour moi de me sentir bien dans les sapes et les chaussures que je porte en restant différent de toute cette hype existante.

Selon vous, pourquoi ZERO #CESTSUPERBE ?

UZZEE : Je pense que ZERO #CESTSUPERBE pour tout le monde et pour plein de raisons différentes. Ma raison d’être SUPERBE n’est pas celle de tout le monde, mais selon moi et selon ma rétrospective, notre musique est SUPERBE, car notre philosophie est SUPERBE. Il est difficile de faire des choses SUPERBE de nos jours. Je crois que nous sommes SUPERBE de part notre SUPERBE vision.

SACHA : Je suis d’accord, je pense que ZERO est SUPERBE car nous voulons être SUPERBE tout simplement, en voulant créer cette vibe que l’on a à travers l’Angleterre, la France, en Europe… Et en voulant inspirer les jeunes dans leur démarches innovantes sur tous les plans SUPERBE possibles.

Un dernier mot ?

UZZEE SACHA : ZERO (rires) !

.

Propos recueillis par @Hector Sudry Le Dû.

Traduction par Teddy Pierre.

Crédit photos : @HarfeVisual.

Crédit vidéo : @HarfeVisual.

ZERO #CESTSUPERBE