Ancien MC de la Ligne Blanche, l’artiste revient cette année avec un projet solo intitulé Unknown Project. Une renaissance personnelle déployée dans son art, avec la nécessité de se reconstruire en explorant les zones archaïques et primaires de la psychologie humaine. Désormais, posé, libre et entièrement ouvert au monde, Rencontre avec…

Senken ! Comment vas-tu ? Pourrais-tu te présenter aux lecteurs de Superbe Média qui ne te connaitraient pas ?

Bien sûr ! Je suis Senken, un rappeur parisien. J’exerce depuis quelques temps et plus sérieusement depuis 2 ans. Je prépare mes choses dans l’ombre, dans mon coin. Mon premier clip intitulé Doobie est sorti. N’hésitez pas à le regarder pour apprendre à me découvrir.

Quelle est l’origine de ton blase ?

C’était lors d’une soirée que l’on avait organisé dans mon appartement avec ma copine de l’époque. Les gens commençaient à s’en aller et une ambiance plus cosy s’y est alors installée. On a mis du son, une instrumentale plutôt éthérée et j’ai commencé à rapper mon texte. A ce moment-là, une des filles restée sur place m’a dit : « C’est chanmé, je trouve que ça ressemble a de la sagesse de l’ancien temps ! ». J’ai trouvé ça cool, et j’ai tout de suite tapé « Sagesse Ancienne » sur Google. Pour la faire courte, Senken en est la traduction japonaise.

superbe média rencontre avec senken 1

superbe média rencontre avec senken 2

Tu sors ce jour ton premier EP intitulé « Unknown Project », qu’est ce que cela représente pour toi ?

Ça représente beaucoup, et pas grand-chose à la fois. Beaucoup, car je suis investi et c’est ce que j’aime faire. J’y mets mon âme et mes tripes, c’est ma vie et c’est la première pierre de quelque chose. A l’inverse, pas grand-chose car c’est simplement un point de départ, il y a donc une grande marge de progression à accomplir. Des allées dont je ne connaissais pas l’existence vont s’ouvrir ! Je fais ça également tout ça pour le kiff’, mais ce qui est important maintenant c’est la suite !  

Justement, plus haut tu parlais du premier titre de cet EP, intitulé « Doobie ». Un titre qui est clairement dans une énergie Cloud Rap particulièrement réussi ! Pourrais-tu expliquer à nos lecteurs ce qu’est un « Doobie »

C’est une manière décalée de parler de grosse défonce, de tout le lifestyle qui va avec, toute la vie qui s’en dégage et son atmosphère.

Justement sur ton refrain, tu dis « J’ai fumé des Doobies presque jusqu’à en mourir ». Est-ce réellement un truc que tu as vécu ? 

Oui vraiment ! Je fumais beaucoup, énormément même ! Aujourd’hui, je fume beaucoup moins. J’ai 25 ans. J’ai bien failli mourir intérieurement à cause ça. Je ne suis pas pour l’herbe, ou contre l’herbe, mais il y a des esprits qui ne sont pas faits pour ça, alors que d’autres arrivent à gérer. Au début, en fumant j’avais l’impression de grandir, mais à un moment, ça a fait comme un vortex. Tu te développes, et après tout est aspiré. Ta vision du monde a beau s’élargir, ton ouverture personnelle vers l’extérieur s’arrête un peu. Mutisme, canapé. C’est un lifestyle et personnellement j’ai l’impression de m’être effondré, pour mieux me relever aujourd’hui !

superbe média rencontre avec senken 3

superbe média rencontre avec senken 5

Qu’as-tu changé dans ton lifestyle pour te relever ?

J’ai changé des choses, qui à l’époque me paraissaient insurmontables, mais qui maintenant sont normales. J’ai changé ma consommation, je me suis mis à me lever, à être à l’heure et à travailler pour ce que je voulais. Je n’attends plus un signe du ciel. J’ai arrêté d’être spectateur, d’être dans l’observation et d’être défoncé en permanence.

Dans le clip de « Doobie » l’esthétique visuelle est particulièrement travaillée. Est-ce important pour toi d’avoir une représentation visuelle particulièrement travaillée en tant qu’artiste ?

Victor Hanotel qui a réalisé le clip a vraiment fait du bon travail, et ça c’est très important ! Il faut aussi bien fournir du bon contenu visuel que sonore. Il faut allier les deux. Il y a le fond, la forme, mais la forme est très importante.

En quoi Senken#cestsuperbe ?

Je veux évoluer. Je ne suis que dans le changement et l’évolution, et ça #cestsuperbe. Ce que j’ai à proposer est différent, emprunt de ma personnalité, et ma psychologie. 

superbe média rencontre avec senken

superbe média rencontre avec senken

Derniers mots ?

J’ai des choses à dire. Mais surtout merci ! Je trouve que votre média est solide et ça fait plaisir d’être invité pour dire ce que j’ai à dire.

.

Propos recueillis par : @Kevin.Berard & @ill_y0.

Crédit photos par : @ill_y0 pour Superbe Média.

SENKEN UNKNOWN PROJECT #CESTSUPERBE