Reçoit la newsletter de la création française contemporaine :

20décembre, 2019

RENCONTRE avec MARTY DE LUTÈCE : « J’essaie de m’inspirer de tout ce qui m’entoure et de ne pas me limiter… »

By | décembre 20th, 2019|0 commentaire

Marty de Lutèce navigue dans le renouveau de la scène émergente française depuis quelques années, entre rap brumeux et échappées pop aux accents mélancoliques. Après un début de parcours au sein du groupe LutèceMarty poursuit désormais sa route sous son propre nom. Après avoir sorti les EP “Violence” et “Noob”  il revient avec “Poster“. Un nouvel EP à la palette musicale tirant encore plus vers la pop. Rencontre avec…

« Quand je doute, j’en parle ! Quand je suis en confiance, je fais de l’égotrip. J’essaie de ne pas calculer ! »

« Le style c’est ultra-important, car l’image c’est le premier truc qui arrive quand tu vois un artiste aujourd’hui ! »

« Quand je doute, j’en parle ! Quand je suis en confiance, je fais de l’égotrip. J’essaie de ne pas calculer ! »

Propos recueillis par Cams / Crédit photos : @HectorSuperbe

MARTY DE LUTECE #CESTSUPERBE

30juillet, 2020

RENCONTRE avec LPEE – « J’ai trouvé ma ligne directrice, maintenant je garde le cap. »

By | juillet 30th, 2020|0 commentaire

La première fois que j’ai rencontré le rappeur LPEE, c’était il y a deux ans (une entrevue à retrouver en cliquant ICI). 

A l’ époque, le jeune artiste défendait son premier EP Monochrome et performait activement au sein du collection LTF.

Depuis, LPEE a pris du galon en solo. Reconnu à part entière pour son rap et son amour de la belle sape, il vient de sortir son dernier projet solo intitulé Triptyque, dont le titre phare Kilomètre est dores et déjà disponible en version clipée.

Une première pierre musicale lancée en 2020 en appelant de nombreuses autres.

Suivi d’un artiste important chez SUPERBE MEDIA, pour une rencontre toute en simplicité autour d’un éditorial mode et de quelques phrases punchlines !

LPEE est  à découvrir musicalement de toute urgence dans la SUPERBE playlist 100% nouveautés françaises sur DEEZER.

« Depuis 2 ans, j’essaie de synthétiser un maximum toutes mes inspirations pour proposer un produit final plus clair et plus abouti.
” Monochrome ” était la carte de visite que j’avais envie de proposer au public, ça m’a permis de marquer la différence avec ce que je produisais chez LTF. Aujourd’hui mon style s’affirme de plus en plus et ces 2 années de travail et de recherche m’ont essentiellement servi à ça. »
« Je pense m’être trouvé artistiquement et je suis satisfait de la musique que je propose aujourd’hui.
J’ai trouvé ma ligne directrice, maintenant je garde le cap. »
« Malgré la crise actuelle, il faut continuer de produire, on a cette chance de pouvoir continuer de travailler même en cette période assez particulière…
Il y a quand même les salles de concert qui sont fortement impactées mais j’ai hâte de remonter sur scène rencontrer pour mon public et défendre mes futurs projets.
Autrement, je ne dirais pas que ce que l’on vit influe sur ma musique, mais indirectement je pense que ça joue, en tout cas sur ma vision et donc sur mon écriture. »
« Mon style, c’est mon environnement. J’ai un style que je peux qualifier de très « parisien ».
Je m’inspire de ce que je vois, de mes proches, j’essaie d’être en adéquation avec ce qui m’entoure.
Aujourd’hui j’ai la chance de pouvoir travailler avec de jeunes créateurs français, ce qui m’inspire aussi énormément. »
.
Editorial @LPEE par @HectorSuperbe

Propos recueillis par @HectorSuperbe / Crédit photos : @HectorSuperbe

.

LPEE TRYPTIQUE  #CESTSUPERBE