La tornade musicale, MAI LAN, est bien partie pour vous faire groover toute l’année 2018 ! Et ce n’est pas la sortie de son dernier album « AUTOPILOTE » qui nous fera dire le contraire ! Un véritable vent de fraicheur, à la pop assumée et maîtrisée, bien partie pour raisonner dans les clubs du monde entier. RENCONTRE AVEC

MAI LAN ! Comment vas-tu ? Pourrais-tu te présenter aux lecteurs de SUPERBE qui ne te connaîtraient pas ?

Hello les lecteurs de SUPERBE ! Je suis MAI LAN et je chante des chansons. Bienvenue dans mon interview !

Ton approche de la musique semble remonter à l’enfance, pourrais-tu nous détailler tout cela ?

J’ai toujours aimé chanter. J’écris des petites chansons au piano depuis l’âge d’environ 7/8 ans. Donc en effet ça remonte. J’ai retrouvé des vieux cahiers où on peut même les voir illustrées. Il y en avait une qui parlait de pompiers qu’il fallait vite appeler sinon t’étais foutu ! Le refrain faisait « T’es foutu ! T’es foutu ! » (rires) !

Tu parles souvent de ta « bande de potes qui faisaient des courts-métrages » et dont tu étais en quelque sorte la chanteuse. Mais dis moi, tu parles bien de KOURTRAJMÉ ?

Oui effectivement, j’étais la seule meuf d’une grande bande de mecs, un peu comme la schtroumpfette. Je m’occupais de la partie chant puisque je savais chanter, mais pas que , je gérais les costumes, je jouais dans les courts-métrages. Tous les films sont sur internet, c’est trop cool de les revoir !

 

Ta musique, est un mélange de pop, de hip-hop et d’électro, mais comment définirais-tu le MAI LAN style ?

Je dis souvent que ce sont des chansons électroniques et des ballades futuristes. Ce nouvel album est très électro, il n’y a presque plus d’éléments acoustiques. Les morceaux restent cependant de vraies chansons, avec des refrains et des histoires. Je fais ce qui me vient quand je le fais et il n’y a pas vraiment d’explication, simplement une vie entière d’influences qui m’ont nourrie et qui font qu’aujourd’hui je suis tout ça à la fois. Les émotions qui traversent ma vie sont également très différentes,  ce nouveau disque les raconte.

A la SUPERBE rédaction, on est forcément tombé sur ton clip « LES HUITES » (que l’on adore) ! Peux-tu nous expliquer ce qu’il s’est passé dans ta tête ?

J’ai un truc avec les huître depuis super longtemps, je ne sais pas pourquoi. Ca m’a toujours fasciné que ces trucs gluants soient des êtres vivants à part entière. Comme des personnes !  Je me suis souvent laissée imaginer qu’ils avaient une intelligence insoupçonnée et des codes très élaborés dans leur communauté (rires). Du coup dans cette chanson, j’ai pris la parole pour les huîtres, que l’on sous-estime trop et j’ai décidé de mener un combat à leur côtés pour leur liberté.

« AUTOPILOTE » débarque. Le titre de l’album est-il une façon de dire que tu maîtrises désormais ta musique de A à Z ?

Ce titre vient du morceau « AUTOPILOTE », qui introduit l’album et qui raconte dans quel état je me trouvais quand j’ai écrit les chansons de ce disque. J’étais dans une période introspective, j’avais l’impression de vivre ma vie en pilote automatique pendant qu’un mini-moi faisait de la recherche et des réparations dans la salle des machines. D’où l’espèce de vaisseau sur la cover de l’album. J’imagine que j’opère dans une pièce qui se situe entre la gorge et le coeur, là où l’on peut voir la peau un peu plus rougie sur l’image.

Tes sons « groove » à souhait et on se doute que sur scène ce doit être un sacré feu d’artifice. Quel est ton approche du live ?

Le show est plutôt grosse ambiance, très électro. On est trois sur scène avec un batteur et un claviériste. C’est frontal, avec tout de même quelques accalmies, le temps de jouer un petit « Gentiment je t’immole » entre deux« friendly tracks » !

Quels sont tes derniers coups de coeur artistiques ?

Je suis super fan de YAEJI, une jeune coréenne de New-York. Son son est plutôt house et elle est géniale. C’est club et posé en même temps, avec une voix toute calme.

Quels sont tes créateurs français préférés ?

Alors là tu me poses un colle ! J’en ai aucun qui me vienne en tête ! Si tu voulais bien me faire une petit liste des nouvelles marques françaises, je la checkerais avec attention ! Je n’ai pas envie de citer les vielles marques qui sont là depuis la nuit des temps. Je suis une fille moderne ! Il y a cette marque, G.KERO, qui est pas mal, c’est mignon avec des petits dessins printés en all-over, j’aime bien !

En quoi « AUTOPILOTE », #CESTSUPERBE ?

A vous de me le dire :p !

.

Propos recueillis par @Hector Sudry Le Dû.

Crédit photos : @Joanà Calas.

Crédit vidéo : @Hendy Harsanto.

 

MAI LAN #CESTSUPERBE