Ils débarquent avec entrain et des sourires à revendre. Ils sont quatre parisiens et apparaissent sur Parisien la dernière compilation Kitsuné ! Ils font une musique à base de hip-hop, électro, rock et pop qui donnent envie de se déconnecter et de voyager ! Rencontre avec…

... Amarula Café Club ! Comment allez-vous ? Pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de Superbe Média qui ne vous connaitraient pas ?

Arnaud : Nous sommes un groupe de musique solaire venant l’est Parisien. A l’origine, nous sommes quatre amis et nous sommes très contents de faire la musique que l’on fait aujourd’hui. Une musique qui nous ressemble,  fédératrice, colorée, rythmée, suave et suintant d’un style qui nous est propre.

Arnaud, pourrais-tu nous présenter le reste du groupe ?

Arnaud : Il est composé d’Axel, batteur de génie. Vincent, multi-instrumentiste de génie et Yann, clavieriste et producteur de génie. Génie avec un grand G.

Et toi quel est ton rôle dans le groupe ?

Arnaud : Essentiellement de la composition, de la guitare et du chant !

Une question évidente. Etes-vous de grands buveurs de café ?

Arnaud : C’est un oui collectif !

Vous avez des saveurs ou des marques de café à nous faire découvrir en particulier ?

ACC : C’est plus l’effet !

Arnaud : Moi c’est plus le goût. Mais, j’ai récemment fait une découverte impromptue avec le café venant de l’Ethiopie, de chez Super U. A première vue, il a l’air éclaté mais en réalité il est ouf ! Je le conseille à tout le monde ! Bien fort, pour le matin c’est parfait !

superbe média rencontre avec amarula café club urbain lifestyle paris france 1

D’où sort ce magnifique nom de groupe ?

Arnaud : Ça date de mon premier voyage à Madagascar, lorsque j’étais tout petit. Le premier truc que j’y ai bu s’appelait de la liqueur d’Amarula. C’était une liqueur sud-africaine. Ça m’est resté en tête. L’Amarula est une liqueur douce mais avec du caractère. Je me suis dit que ça collerait bien avec notre projet. Le Café Club, a été rajouté pour que ça sonne bien. Je ne vais pas mentir et créer une fausse légende.

Comment définiriez-vous votre style musical ? Entre électro, pop et wave ?

Vincent : C’est de la musique solaire ! On pioche dans les influences d’un peu tout le monde, hip-hop, électro, limite rock… Un gros cocktail qui se mêle à de la pop. Goutez de l’Amarula et peut-être que vous comprendrez.

Justement c’est un gros cocktail ! Vos animations et clips sont vraiment magnifiques et correspondent à ce que vous voulez transmettre de votre musique. D’où vient votre énergie créative visuelle ?

Arnaud : Ça vient en grande partie du fait que l’on connait les gens qui produisent les visuels. Je pense qu’ils ont identifié ce qui ressortait dans notre musique, et ils l’ont traduit à leur manière. C’est une de nos amies, Charlotte Esquerre, qui a injecté son influence dans ce travail qu’elle a produit, tout en se rappelant bien sûr pour qui elle le fait.

superbe média rencontre avec amarula café club urbain lifestyle paris france 2

superbe média rencontre avec amarula café club urbain lifestyle paris france 8

superbe média rencontre avec amarula café club urbain lifestyle paris france 3

Vous avez sorti un nouvel EP fin avril, et vous êtes également présents sur la nouvelle compilation du label Kistuné, intitulée Parisien avec votre titre Low. Qu’est-ce que cela représente pour vous de faire parti de cette compilation ?

Vincent : Je pense que le label Kitsuné a une oreille fraiche et a su piocher dans beaucoup de nouveautés, et on apprécie d’avoir été retenu. Ils nous ont envoyés des messages plutôt emballés dès le début et ça nous a fait très plaisir. Lors de l’écoute de la compilation nous avons découvert pas mal de choses qu’on ne connaissait pas. Il y a beaucoup d’influences différentes et c’est très intéressant d’avoir été répertorié au milieu de toute cette jeunesse parisienne florissante.

Superbe est un média qui parle de culture française et de sapes françaises. Est ce que le style vestimentaire de la marque Kitsuné vous plait également ?

Arnaud : De base, j’avais dans mon imaginaire placée la marque Kitsuné, comme étant une marque de sape “feel-good”. Après, j’ai personnellement développé d’autres affectes pour d’autres types de marques et notamment tout ce qui concerne le mode urbaine, le streetwear, et en particulier une marque comme Daily Paper. J’ai donc un peu repositionné la marque Kitsuné dans mon esprit. J’ai un grand respect pour ce qu’ils font !

Axel : Ils ont une bonne ouverture au monde, via le Japon et c’est un peu notre image également. On essaye de toucher à une multitude d’influences de part le monde. Sur ce point, la marque Kitsuné nous ressemble.

Quelle est la suite pour Amarula Café Club, d’un point de vue musical ?

Yann : On a un deuxième EP de prévu avec encore pas mal de travail et des vidéos sont en préparations.

superbe média rencontre avec amarula café club urbain lifestyle paris france 5

superbe média rencontre avec amarula café club urbain lifestyle paris france 11

superbe média rencontre avec amarula café club urbain lifestyle paris france 6

Est-ce important pour vous de faire attention à votre style, lorsque vous jouez en public ? 

Arnaud : L’idée n’est pas de bien se saper, mais surtout de s’habiller en conformité avec ce que l’on représente. Certaines personnes peuvent porter des sapes qui n’iraient pas du tout à d’autres et pourtant ça leur va très bien. Je n’irai pas jusqu’à dire que nos sapes nous vont extrêmement bien, mais l’idée est là. Se saper en fonction de ce qu’on est, de ce qu’on veut véhiculer, c’est vers ça que l’on veut aller !

Auriez-vous trois marques françaises que vous affectionnez, à me citer ?

Arnaud : Oui, la marque de mère. Elle n’est pas encore sortie, mais tout est beau !  Sinon je dirais la marque Pigalle et Tealer.

En quoi Amarula Café Club#cestsuperbe ?

Arnaud : Regardez le visage d’Axel… Venez tous nous voir en concert !

superbe média rencontre avec amarula café club urbain lifestyle paris france 10

superbe média rencontre avec amarula café club urbain lifestyle paris france 13

Derniers mots ?

Arnaud : Quand est-ce qu’on passe aux victoires de la musique ? Je me sens vraiment pas bien par rapport à ça et il fallait que je le dise.

Yann : Merci bcp.

Axel : Amarula,

Arnaud : Café,

Vincent : Club !

.

Propos recueillis par : @ill_y0.

Crédit photos par : @ill_y0 pour Superbe Média.

AMARULA CAFE CLUB #CESTSUPERBE