Il vient de dévoiler Maintenant et 140, ses deux derniers titres très efficaces ! Après avoir sorti trois singles l’année dernière, le rappeur originaire d’Ivry-sur-Seine (94)  reprend ses activités ! Travailleur acharné et déterminé, le talent lyrical, l’engagement de ses textes et les capacités techniques de l’artiste sont une évidence. Rencontre avec…

R.O, comment vas-tu ? Pourrais-tu te présenter aux lecteurs de Superbe Média qui ne te connaitraient pas ?

Ca va ! Moi c’est R.O, je viens d’ Ivry-sur-Seine et j’ai 24 ans.

Que signifie R.O ?

Ca vient de mon prénom ! De base, je me prénomme Romain. Avant je me surnommais R.O.M.1, mais désormais c’est R.O.

Le grand public te découvre il y a un avec le titre « Allez Hop ». R.O c’était quoi artistiquement avant « Allez Hop » ?

Avant je n’étais pas produit ! Je posais des freestyles à tout va ! Je rappais à gauche à droite. Aujourd’hui c’est plus professionnel, plus construit et plus épuré !

Tu es originaire du 94, un énorme vivier de rappeurs. Est-ce que des rappeurs du 94 t’ont inspiré et/ou influencé ?

Plein ! Il y a KDR, Grizzly… Des anciens d’ Ivry-sur-Seine et des mecs de mon âge avec qui j’ai fait beaucoup de featurings ! Tout ça m’inspiré et motivé, du coup j’ai foncé !

superbe média rencontre avec R.O urbain lifesytle paris france

superbe média rencontre avec R.O urbain lifesytle paris france 2

Est-ce que ton quartier est ta principale source d’inspiration ?

Oui ! Avec tout ce que je vois et tout ce que je vis, mon quartier m’inspire beaucoup. Il m’arrive d’être sur ma feuille et d’avoir du mal à écrire alors je sors un peu dehors et juste après t’écris un 16  mesures en 10 minutes. Cette inspiration vient de chez moi et de ma vie de tous les jours. C’est pour ça que j’écris !

Justement sur  le refrain de ton titre « Allez Hop », tu dis : « Allez dégage de ma vie, y’en a qui se prennent pour de Corleone » . A qui ce message est-il adressé ?

A tous les gens qui vont dire qu’ils font certaines choses alors qu’ils ne les font pas ! C’est frustrant ! Après, ils font ce qu’ils veulent mais je leurs dédicace 2-3 phases !

Tu kickes réellement sur tes morceaux. Te définirais-tu comme un kickeur ?

Oui ! Avant tout ! Je chante également, mais je préfère le kickage. Je me définirais comme un kickeur.

Des références en kickage ?

Oui bien sûr ! Niro ou encore Rohff que j’écoute depuis que je suis petit. Ce sont des vrais kickeurs dont je me suis inspiré !

Avec « Weed Side » ton following s’accroît clairement. As-tu commencé à ressentir cela autour de toi ?

Oui ! Il y a une évolution à partir de « Weed Side ». Après il faut savoir que 80% des jeunes entre 18 et 25 ans, fument. J’ai aussi fait ça pour les dédicacer car moi-même je fume ! C’est un thème que je voulais aborder. Avec R.O, il n’y pas de tabous et je voulais y aller au culot ! Au final ça a plu et j’ai eu de bons retours !

Sur« Super R.O » on retrouve un discours très engagé sur le milieu du rap et ses artistes. Quelle est ta principale revendication ?

Sur « Super R.O » j’ai faim ! Je suis arrogant ! Avec le rap, mon but est de réussir dans la vie ! Le rap c’est ma passion alors réussir dans le rap ça serait dingue ! J’écoute d’autres musiques comme du reggae, de la funk, mais j’aime tellement le rap que je reviens toujours dessus !

superbe média rencontre avec R.O urbain lifesytle paris france 3

superbe média rencontre avec R.O urbain lifesytle paris france 4

superbe média rencontre avec R.O urbain lifesytle paris france 7

Ton titre « 140 » est sorti depuis environ un mois ! Sur le refrain tu dis : « J’vais me pas dire que j’aurais pu le faire » . Peux-tu nous expliquer ce sentiment ?

Je n’ai pas envie de faire des mauvais choix et de me dire que j’aurais pu faire autre chose et y arriver. Je ne veux pas dormir. Je continue à travailler, à travailler, à travailler ! Je n’ai pas envie de me dire qu’au final j’aurais faire quelque chose si j’avais travaillé plus. Je me donne, c’est maintenant et c’est pas plus tard ! Il faut se réveiller maintenant ! C’est une prise de conscience. Je suis revenu avec« 140 », dix mois après « Super R.O », il faut pas que je lâche !

Un ep  ou un album en prévision ?

Pour l’instant je ne peux pas trop parler, mais j’enchaine les sons. Ce que je veux ? Envoyer beaucoup de contenus !

Superbe est un média qui parle de culture française et de sapes françaises. Est-ce que le style vestimentaire est important pour toi dans la représentation de ton art ?

Oui c’est important ! Même si je n’arrive pas à me détacher du style survêtement.  Après ton évolution personnelle et/ou professionnelle fait que tu ne peux pas toujours t’habiller en survêtements.

Aurais-tu 3 marques de sapes françaises que tu apprécies particulièrement ?

Black Bennu, qui est une marque créée par WM, un pote à moi qui vient du 94 et qui rappe ! Il a fait sa marque et je la porte souvent !

En quoi R.O#cestsuperbe ?

Parce que R.O c’est du lourd ! Quand tu vois un clip de R.O#cestsuperbe !

superbe média rencontre avec R.O urbain lifesytle paris france 6

Derniers mots ?

J’ai failli lâcher le rap. J’étais à deux doigts mais Il ne faut pas. S’il y a des rappeurs, qui me lisent et qui pensent lâcher ou qui ont peur de se lancer dans le rap… Foncez ! Foncez ! Il faut atteindre ses objectifs ! Il n’y pas de secrets, il faut taffer, donc foncez !

.

Crédit photos : Dimitri Solbiac pour Superbe Média.

R.O #CESTSUPERBE