Dina sort aujourd’hui un nouveau titre : Why. Après son clip coloré pour le morceau Célébration, la jeune artiste, complète, qui écrit ses textes en anglais nous fait voyager une fois de plus. Rencontre avec…

Peux-tu te présenter aux lecteurs de Superbe qui ne te connaîtraient pas ?

Bonjour je m’appelle Dina, j’ai bientôt 20 ans. Je suis née et j’ai grandi dans le sud de la France à Toulon. Je suis actuellement étudiante mais je vis tout de même ma passion. J’ai toujours chanté depuis toute petite, cet univers m’a toujours attiré je ne m’en suis jamais détachée. C’est pour ça que j’ai décidé de foncer et de vivre ma passion.

Tu chantes en anglais, peux-tu nous expliquer ce choix ?

J’ai choisi de chanter en anglais tous simplement parce que la plupart des artistes ou des chansons que j’écoute sont anglophones. Je trouve aussi que la chanson française ne correspond pas à mon profil, ou à ce que je voudrais devenir. On peut vite être catalogué en tant que « beurette » ou en tant que fille faisant des musiques à ambiance « chicha » et c’est tout ce que je déteste. J’ai toujours voulu chanter en anglais à vrai dire. Et puis, ce n’est pas faute d’avoir essayé de chanter en français, et je confirme que ce n’est vraiment pas pour moi.

urbain_lifestyle_paris_france_dina_celebration_superbe_media_rencontre_avec_5

urbain_lifestyle_paris_france_dina_celebration_superbe_media_rencontre_avec

Justement, quelles sont tes influences ?

J’ai toujours écouté de grandes stars américaines et je les écoute encore comme Beyoncé, Rihanna, Nicki Minaj. J’ai grandi avec ma mère qui écoutait beaucoup de Snoop Dogg, Dr .Dre, The Notorious B.I.G.. Étant petite j’écoutais déjà beaucoup de Destiny’s Child même si je suis arrivé un peu après. 2Pac fait aussi parti de mes influences.

Tu dis t’inspirer d’artistes qui ont su éveiller les consciences. Qu’est-ce qu’un éveilleur de consciences pour toi ?

Pour moi l’exemple ultime est 2Pac car ses textes sont comparables à de l’art et s‘inspirent de la réalité, de l’enfance dure qu’il a vécu dans les ghettos. Il a su se servir de sa notoriété pour montrer au reste du monde ce qu’était la vie d’un jeune de couleur à cette époque dans ces quartiers. Il a su mettre en lumière les violences policières ou encore les dérives liées au drogues et je trouve ça très beau. 

De quelle manière penses-tu pouvoir avoir un impact positif sur le monde ?

Pour l’instant je ne me pose pas vraiment la question, mais ce serait de rester fidèle à moi-même dans un premier temps, car je me considère comme une bonne personne avec beaucoup de qualités morales. Certes j’ai des défauts , mais je suis surtout cool sans prise de tête. Les choses qui me dégoûtent le plus sont l’inégalité et l’injustice. Pour moi avoir un impact sur le monde serait de se battre contre ces deux mots.

Célébration est ton premier morceau disponible sur la toile, quelle est la suite ?

Aujourd’hui sort mon single intitulé « Why », c’est selon moi une de mes plus belles créations et je suis fière de la présenter à qui veut l’entendre. La suite arrive très vite. J’ai pu réaliser à l’aide de mon équipe 4 autres morceaux , qui j’espère sortiront le plus vite possible.

D’ailleurs pour ce premier clip tu as choisi de ne pas te représenter directement, puisqu’il s’agit d’une animation. Peux-tu nous expliquer ce choix ?

Effectivement, « Célébration » est mon premier morceau, et il fallait un certain contexte pour clipper celui-ci. Ce titre parle de faire la fête et de se lâcher.  Pour arriver à faire un bon clip il aurait fallu de gros moyens car il rappelle l’été, peut-être un endroit paradisiaque. « Célébration » est tout un état d’esprit. Je suis une personne qui aime faire les choses bien et pas à moitié. Et puis surtout, c’est difficile d’être devant un objectif, je ne me voyais pas le faire à ce moment-là. Je pense que l’assurance pour tourner des clips viendra car j’ai pu l’expérimenter dans le domaine de la photo, dans lequel je n’étais pas du tout à l’aise au début, mais aujourd’hui tout va bien.

Pour nos lecteurs qui ne parleraient pas anglais, peux-tu nous expliquer l’histoire de ton morceau “Célébration” ?

C’est un morceau qui rappelle l’été, la fête, un endroit magnifique où nous oublions tout et ou nous profitons juste du moment présent. L’idée est de se détacher du quotidien et tous les petits problèmes qui y sont liés.

urbain_lifestyle_paris_france_dina_celebration_superbe_media_rencontre_avec

urbain_lifestyle_paris_france_dina_celebration_superbe_media_rencontre_avec

Sur Youtube, on peut voir que ce morceau résulte d’un travail avec Harry Hunt, peux-tu nous en dire plus sur cette collaboration ?

Célébration” est un morceau écrit entièrement par moi. Harry Hunt est la personne qui composé l’instrumentale. De plus, il n’y a pas eu de rencontre physique entre lui et moi car l’instrumental a été trouvée sur Youtube.

Tes morceaux sont-ils tous le fruit de ton écriture ?

Toutes les musiques qui ont été travaillées et qui vont bientôt sortir ont été écrites par moi dans leur intégralité. C’est pour cela que je suis autant fière de pouvoir partager mon travail, car ce n’est pas le fruit d’un autre.

Dans tes clips, vas-tu apporter une importance particulière à la manière dont tu vas te vêtir ?

Je trouve ça très important, surtout quand on veut véhiculer une certaine image. Même dans la vie de tous les jours je trouve que la façon de se vêtir est très important même si je la néglige parfois pour quelconques raison, elle permet de se procurer une certaine confiance en soi. Donc oui.

urbain_lifestyle_paris_france_dina_celebration_superbe_media_rencontre_avec

urbain_lifestyle_paris_france_dina_celebration_superbe_media_rencontre_avec

Ton style est difficilement qualifiable, comment le définirais-tu ?

Je suis anticonformiste et j’aime des tas de styles différents donc je m’essaye a plein de combinaisons. Je trouve ça cool de pouvoir changer de style d’un jour à l’autre. Que ce soit capillairement parlant ou même à travers mes vêtements. Je peux passer d’un style street à un style chic comme le lendemain je peux passer à un style vintage. C’est une manière de m’amuser.

Le média Superbe parle du savoir faire français, plus particulièrement de la mode française. Peux-tu nous citer tes marques françaises préférées ?

J’adore le design des pièces deLouis Vuitton ainsi que la dernière collection de la marqueDior. Pour moi ce sont deux grandes marques intemporelles.

En quoi Dina#CESTSUPERBE?

Dina #CESTSUPERBE car on ne s’ennuie pas avec moi, vous êtes surs de rigoler à tous les coups. Je suis trop cool pour ne pas être SUPERBE.

Un dernier mot ?

Merci à tout le monde pour le soutien, rien ne me fait plus plaisir. Merci beaucoup. 

Crédit photos : Kevin Berard

DINA #CESTSUPERBE