CALY.EXE est un artiste complet et très actif. En plus d’écrire ses morceaux, produire les instrumentales sur lesquelles il appose sa voix, il a aussi, cette année, sorti une web-série animée, nommée MAIS WESH ! Ce mois-ci, il nous présente son nouveau projet musical : Bâtard Sensible ! Rencontre avec…

CALY.EXE ! Comment prononce-t-on ton blase ?

Tu peux dire CALY.EXÈ, ou CALY EXE.

Comment vas-tu ?

Je vais fort bien, d’humeur joviale.

Peux-tu te présenter aux lecteurs de Superbe qui ne te connaissent pas ?

Je suis CALY.EXE, auteur, compositeur vivant à Montreuil et ayant grandi à Épinay-sur-Seine. Je suis signé en édition chez Because Music qui me boostent quand ils sont d’humeur. Que de l’amour pour eux.

On t’a connu sous le nom de Karma Radieux, CALY.EXE en est-il la suite ou un personnage différent ?

C’est une continuité, c’est tout bête. Mon éditeur avait oublié de déposer mon ancien pseudo à la Sacem. On m’a piqué ce blase et j’ai du repartir de zéro.

Ton nouveau blase est-il lié à la culture geek / nerd ?

Totalement, je suis un vrai geek. Je suis à fond dans tout ce qui est codage et jeux-vidéos. A côté de ça c’est musique et mon quartier. 

D’ailleurs tu as sorti une web-série ?

Oui, j’ai créé avec un ami une web-série animée qui s’appelait MAIS WESH ! Ca m’a fait beaucoup rire. Ca m’a permis de raconter des histoires dingues et de me lâcher. C’était cool. On risque de reprendre bientôt.

Avec toutes ces différentes activités, comment gères-tu ton temps pour être aussi productif ?

Je suis né hyperactif ! Ca me permet de faire plein de choses et la green me canalise et me permet de structurer mon travail. J’ai l’énergie qu’il me faut pour les projets que j’entreprends.

Tu es à la green tous les jours ?

Presque.

urbain_lifestyle_paris_france_caly_exe_batard_sensible_rap_rencontre_avec_superbe_media_france_13

urbain_lifestyle_paris_france_caly_exe_batard_sensible_rap_rencontre_avec_superbe_media_france

Comment en es-tu venu à faire de la musique ?

J’ai toujours grandi dans la musique, mon grand frère en écoutait. Il était dans le rap (backeur de Busta Flex), il était dans les compilations d’Alpha 5.20. Je le suivais en studio et j’ai fini par y prendre goût. Il m’a permis de rencontrer Driver, ou même voir Busta Ryhmes en concert ! A force de traîner avec lui je suis tombé dedans et je n’arrive plus à m’arrêter.

Lorsque l’on écoute ton style de maintenant, quelles pourraient être tes influences ?

Il y a des mecs comme Ty Dolla Sign qui met beaucoup de mélodies dans ses sons, OrelSan ou DAMSO au niveau de la plume. J’aime quand ça raconte quelque chose et qu’il y a de la musicalité. Ou encore Anderson .Paak… Tant que la musicalité ou le son me parle, il m’influence.

On sait que tu vis à Montreuil, crois tu être influencé par ce qu’il se passe à Montreuil musicalement ?

Il y a de bonnes choses à Montreuil ! Bon Gamin, et plein d’autres. Mais je ne suis pas du tout connecté à eux. J’y vis depuis peu et je suis un peu comme un fantôme la-bas. Je connais Prince Waly avec qui j’ai déjà bossé mais c’est tout. Je parle aussi avec Swift Guad et on se croise souvent.

Lorsque l’on écoute ton dernier projet et celui d’avant, on peut voir beaucoup de collaborations et featurings, on te sent très connecté, comment expliques-tu le fait de ne pas être autant exposé que ta musique peut laisser entendre ?

Parce que je suis reparti de zéro. Il faut re-créer une base de fans, il y a des gens qui ne savent même pas que j’ai continué après Karma Radieux. Je suis un créatif, je suis focus sur la musique. Je m’entoure de plus en plus pour que les gens puissent découvrir le projet. Je leur envoie de l’amour tous les jours.

Justement, tu es hyperactif, tu fais aussi tes instrumentales ! Est-ce que tu fais tout ça chez toi ?

Non, je maquette chez moi et j’enregistre au studio chez Because Music ou à DPL à Montrouge, ou encore dans le studio de mon pote à Bry-sur-Marne. Ca dépend. Un peu partout, là où j’ai l’idée.

 urbain_lifestyle_paris_france_caly_exe_batard_sensible_rap_rencontre_avec_superbe_media_france_12

urbain_lifestyle_paris_france_caly_exe_batard_sensible_rap_rencontre_avec_superbe_media_france_11

Sur Bâtard Sensible, toutes les productions sont-elles de toi ?

J’ai tout composé et ça s’est fait à chaque fois au feeling. J’ai une idée, je la fait. J’aime quand c’est très musical et que les drums tapent. Après je trouve un délire dessus, j’y mets du fond à travers le texte et une musicalité. Je me sers même parfois de ma voix comme un instrument pour accompagner la prod. ,quitte à mettre de coté l’aspect technique. Sur certains titres je préfère mettre en avant la plume avec un flow simple mais musical et il y a d’autres morceaux où j’ai juste envie de kicker, ça dépend du titre.

Il y a à peu près un an tu sortais ton projet en tant que Karma Radieux. Batard Sensible est-il un deuxième projet ou une renaissance ?

On peut dire que c’est une renaissance. Je préfère que les gens me découvrent maintenant avec celui ci. C’est une bonne carte de visite. Ca donne une direction de qui je suis et où je veux aller.

Qu’est ce que représente cette renaissance ?  

Beaucoup de bien parce que j’ai galéré au niveau paperasse entre-temps et ça m’a fait beaucoup de bien de faire de la musique, d’oublier toutes ces conneries d’avocats etc… Ca me permet de faire de la promo, des dates, et d’envoyer de la musique ! Si tout ne tenait qu’à moi je pourrais sortir un projet tous les mois.

On peut entendre sur ton projet un featuring avec Hyacinthe, qui est un artiste atypique qu’on aime beaucoup chez Superbe. Peux-tu nous expliquer cette connexion ?

On s’est capté sur Instagram, je l’ai invitÉ au studio. Je devais faire des instrumentales pour lui. Quand il est arrivé au studio j’étais en train de composer ” Le Jeu “. Il a bien kiffer donc je lui ai proposé de poser dessus. Il est repassé un autre jour et ça s’est fait. C’est un mec simple. J’aime collaborer avec des artistes qui apportent un plus à ma musique.

 urbain_lifestyle_paris_france_caly_exe_batard_sensible_rap_rencontre_avec_superbe_media_france

Dans le morceau ” Bon Vieux Temps “, on t’entend dire : ” Succession d’incertitudes, je prend tout sauf de l’altitude, j’ai la nostalgie du bon vieux temps. ” Est-ce que cela veut dire que tu n’avances pas assez vite à ton gout ?

La plupart des artistes diront oui, moi aussi je te dirais oui, mais dans ce morceau c’est plus par rapport à toutes les emmerdes qui  m’étaient arrivé niveau paperasse. Quand à la nostalgie du bon vieux temps c’est lorsque j’ai commencé à faire du son et que c’était beaucoup plus simple. Maintenant il y a tout ce qu’il y a derrière à gérer. C’est aussi pour parler de l’époque. Lorsque je dit ” Kim est un modèle surtout la chatte à l’air “, je parle de l’époque actuelle. Comment le monde a évolué, le côté personnal branding ou parfois les personnalités sont plus importantes que la musique. Alors que moi je suis dans la musique. Si ma personnalité ne plaît pas, ils peuvent aller sucer des ours. 

Est-ce que la scène est quelque chose que tu as envie d’exploiter énormément avec ce projet ?

Je suis à fond dans la scène. Si je pouvais, je ne ferais que ça et serait en tournée toute l’année, toute la vie ! J’adore la scène, sauter partout sur scène, échanger avec le public.

Qu’est-ce-que tu écoute à part tes projets ? Qu’écoutes-tu en ce moment ?

Ces temps ci j’ai écouté Travis Scott, SOPHIE, beaucoup de sons portugais d’un label qui s’appelle DEEWEE. Eux aussi m’ont influencé pour mes prochains titres avec des sons aux sonorités bossa nova. Aussi OrelSan, j’écoute tout ce qui sort. Récemment Gambi, j’aime bien son énergie. Le côté souriant. 

Peux-tu nous parler de ton lien avec Harry Roselmack ?

Nous nous sommes rencontrés à une soirée Villa Schweppes, puis re-croisés à une soirée Deezer, et on a beaucoup discuté. Maintenant il est producteur, il produit des films et veut produire des programmes. Il m’a demandé un peu de musique, et on discute, on voit si je peux me placer et faire de l’argent avec lui… Entre black sympas !

urbain_lifestyle_paris_france_caly_exe_batard_sensible_rap_rencontre_avec_superbe_media_france

 urbain_lifestyle_paris_france_caly_exe_batard_sensible_rap_rencontre_avec_superbe_media_france

Tu semble être toujours connecté à ton taf. As-tu d’autres hobbies que la musique ?

Le dessin ! Je dessine énormément. Je suis diplômé en arts et avant je faisais des expositions. J’aimerais avoir plus de temps pour pouvoir en faire, mais je ne veux pas me disperser. Pour l’instant c’est la musique mais j’aimerais refaire des expositions. 

Est-ce que tu es déjà en train de travailler la suite de Bâtard Sensible ?

J’ai déjà le nom du prochain projet, il est fini a 80%. Je suis en train de le finaliser pour le rendre cohérent et je pense qu’il sera beaucoup plus chaud que Bâtard Sensible, mais différent. Une suite logique.

Tu sais que le média Superbe parle de culture et de mode française, est-ce que le style vestimentaire est important dans ta musique ?

Oui, il y a plein de marques avec qui j’aime collaborer ! Il y a 8IGB, CO//LAB et d’autres. J’aime avoir de beaux vêtements et surtout dans lesquels je me sens bien. Que ce soit une grande marque ou une petite, si le vêtement me plait je le porte. L’image c’est important.

En quoi CALY.EXE #CESTSUPERBE ?

L’amour que je donne et reçois me rend jovial, et ma jovialité me rend SUPERBE

Un dernier mot ?

C’est le moment d’écouter CALY.EXE parce que je pense que vous n’avez rien de mieux à faire après avoir lu cette interview !

urbain_lifestyle_paris_france_caly_exe_batard_sensible_rap_rencontre_avec_superbe_media_france_2

urbain_lifestyle_paris_france_caly_exe_batard_sensible_rap_rencontre_avec_superbe_media_france

Crédit photos  et propos recueillis par : Ill’Yo Superbe.

CALY.EXE BÂTARD SENSIBLE #CESTSUPERBE