Né en 2012 du côté du 91 et du 75, le groupe Fresh Out Da Box se compose de quatre amis d’enfance. On retrouve le célèbre beatmaker I.N.C.H. derrière les compos, et ce sont Kro, Abd, et O’sabio qui se chargent de froisser les instrumentales. Aimant la musique en général ainsi que l’écriture, les amis arrivent à concilier les deux et s’ouvrent à divers horizons. Ils ont sorti cette année leur premier EP « Special Delivery ». Rencontre avec…

Salut les gars, comment allez-vous ?

Fresh Out Da Box : Très bien !

Pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de Superbe qui ne vous connaîtraient pas ?

O’sabio : MC de Fresh Out Da Box depuis 2012 et je rappe depuis environ 15 ans. On est toujours en partenariat avec le Beatmaker I.N.C.H.

I.N.C.H : J’officie dans le beatmaking hip-hop underground depuis une dizaine d’années. Récemment j’ai collaboré avec de nombreux artistes comme Vald, Seth Gueko, Alkpote, Hugo TSR ou encore Le Gouffre et pour le reste il faut aller voir sur ma chaîne Youtube.

Kro : Moi je suis le petit du groupe que j’ai rejoint depuis 2012.  J’ai gratté tout seul depuis que je suis petit avec des mecs de chez nous.

F.O.D.B : Et il y ABD, originaire du 91, c’est l’ancien du groupe. Il commençait déjà à rapper en 1994, il posait sur les mixtapes à l’ancienne.

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Fresh_Out_Da_Box_Musique_Superbe_Media_Culture_Rap_Interview

Vous êtes un groupe français avec un nom anglais, qu’elle est l’origine de ce nom ?

Kro : On est tous imprégnés du hip-hop, vers chez nous dans le 91 on s’est beaucoup inspiré de Queensbridge (un quartier d’habitations de la ville de New York, situé dans l’arrondissement du Queens). ABD et O’Sabio ont trouvé ce concept avant même que le crew soit créé, ils savaient que ça avait déjà été mis sur des sons (d’où les  scratchs de low cut avec les « Fresh Out Da Box »).

I.N.C.H : Ce nom s’inspire aussi de l’univers des sneakers, puisque Kro est un grand collectionneur de baskets.

 Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Fresh_Out_Da_Box_Musique_Culture_Rap_Interview

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Fresh_Out_Da_Box_Musique_Superbe_Media_Culture_Rap

Ce projet est le premier que vous sortez pourtant on sent une grande maturité, votre pratique du rap semble affirmée, pouvez-vous nous raconter un peu votre expérience dans la musique ?

Kro : En 2004 j’ai écrit mes premiers textes, j’ai chanté avec différentes personnes, j’ai même eu un premier crew. Après je suis remonté sur Paris, de là j’ai vraiment commencé à gratter, il y a eu une émulation de gens autour de moi. Après avoir créé Fresh Out Da Box, on s’est vraiment lancé.

O’Sabio : On est des amis de longue date, Kro on l’a vu grandir, on lui changeait les couches et ABD rappait avec mon grand frère à l’époque, ils avaient déjà un groupe local. Puis quand on a commencé avec I.N.C.H à écouter du hip-hop c’était dans la période Wu Tang Clan même si les grands étaient plus axés sur Public Enemy. A l’époque on voulait déjà faire un groupe de rap. Par la suite on s’est perdu de vue, mais au lycée je commençais déjà à gratter quelques textes, j’ai posé avec des gars du Lycée de Corbeille et je faisais des open-mic, à droite, à gauche. 

I.N.C.H: La maturité de notre album vient aussi du fait qu’il s’est fait sur plusieurs années. De mon côté, j’étais sur beaucoup d’albums en même temps et donc je pouvais leur dire ce qu’il fallait corriger ou non. Donc il y a eu beaucoup de fraîcheur sur les morceaux avant que ça sorte.  C’est pour ça que l’album est aussi qualitatif.

Dans le groupe vous êtes quatre, généralement chacun à sa spécialité un peu à la manière de super-héros, quelles sont vos spécialités ?

I.N.C.H : Kro est puissant et son rap est multi-syllabique, il va être beaucoup plus dans une image mystique, style année 90 avec des racines beaucoup plus à l’ancienne. ABD, c’est une grosse voix, un peu blasé du rap, de la nouvelle génération, qu’il valide quand même au final. 

Kro : Concernant I.N.C.H. sa spécialité on la voit sur la totalité des instrumentales de l’album, la totalité du mix grâce à son réseau donc au gars qui a fait le mastering et aussi son rôle de directeur artistique sur les morceaux à modifier, les couplets qu’il a rajouté, il a vraiment boosté le projet.

O’Sabio : On a tous les trois un timbre de voix différents, en terme de technique on apporte chacun de la fraîcheur. Kro c’est le plus jeune donc il apporte une certaine actualité technique que nous n’avons pas forcément. ABD c’est le vétéran, c’est le gars qui va ramener sa connaissance du rap. Personnellement, je suis celui entre les deux, qui va ramener son délire à lui. I.N.C.H. c’est aussi un gros kickeur, il a une manière de raconter ses textes qui est assez particulière et propre à lui. Sa manière de poser ses textes est totalement différente, ça apporte du pep’s.

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Fresh_Out_Da_Box_Musique_Culture

Maintenant vous habitez tous plus ou moins dans le 19ème, c’est un quartier de Paris qui est plutôt riche en MC, est-ce que vous en avez rencontré ? Est-ce que c’est un quartier qui vous inspire dans l’écriture de vos projets et votre vision hip-hop ?

O’Sabio : On se sent bien dans le 19ème, on est chez nous et c’est vrai qu’il y a beaucoup d’artistes qui nous ont inspiré.

I.N.C.H. : On vient du 91, c’est là-bas qu’on a fait nos classes, je ne pense pas que l’on puisse prétendre avoir le bagage du 19ème et ça risque de faire grincer des dents si on le prétendait. Par contre c’est vrai que chaque arrondissement a son école, c’est kiffant de voir les petites différences dans le rap du 9.2 ou du 18ème.

O’Sabio : Ce qui nous inspire aussi beaucoup c’est Paris-Est, on se reconnaît bien dans ce secteur mais notre point de chute ça reste le Sombre Stud qui est chez I.N.C.H. C’est vrai que là on a une émulation pour créer nos sons, on arrive vraiment à se retrouver avec nos contacts, les gens qu’on approche et l’entourage qu’on a de chez I.N.C.H. nous permet de rencontrer d’autres rappeurs, de voir autre chose.

Quelles sont les références françaises qui ont pu vous inspirer pour ce projet ?

F.O.D.B : Nos références dans le groupe… C’est difficile car chacun a les siennes. Time Bomb, La cliqua, Raphaël, 13or, 16ar, L’Skadrille, Alibi Montana, La Comera, Salif, NessbealL’école du 91 nous a beaucoup inspiré avec Ol’Kainry, Agression Verbale… Dans le 91 tu as la sensation qu’il y a plusieurs écoles. Dans chaque ville, il y a plein d’école différentes.

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Fresh_Out_Da_Box_Musique

Vous venez de sortir ce premier EP de 14 titres « Special Delivery ». En tant que vision de groupe quel message voulez-vous transmette avec ce projet ?

I.N.C.H: Il n’y a pas de message particulier. Par rapport aux retours, on ne se rendait pas compte à quel point si peu de gens perpétuaient cette école Queens à la française, les gens étaient contents d’entendre ce style alors que nous avons toujours évoluer dedans en se disant que c’était normal. Il n’y a pas vraiment de message, seulement essayer de proposer la musique qui nous fait kiffer et un style qui manque peut-être, sans prétention. On veut aussi montrer nos influences New-Yorkaises, le genre de mixtape d’époque que tu allais acheter dans les boutiques spéciales ou que tu choppais à distance. Dans « Special Delivery » ce qui ressort le plus, c’est l’esprit des mixtapes qui s’est perdu et c’est ça qu’on a voulu montrer.

Le premier titre qu’on a écouté est « Drop zone » en featuring avec DJ Low Cut, un personnage important du paysage du hip-hop français. Pourriez-vous le présenter succinctement et pourquoi une connexion sur ce titre ? 

I.N.C.H : Low Cut est un très bon ami avec qui nous avions un crew composé d’Al’Tarba, DJ Nix’On, Junior Makhno, Ugly Tony. En tant que producteur nous avions tous un pied dans l’US et le français et c’est pourquoi nous lui avions demandé de participer à cet album car c’était la croisée des mondes. C’est un très bon DJ, énorme beatmaker, qui est capable d’être franc lorsque l’on travaille avec lui. Il arrive à s’adapter, faire de la new-oldschool, il retranscrit ce qu’il aime il est super talentueux.

On a énormément de featurings internationaux sur ce projet tel que : Big Twins, SuiKon Blaze AD, G.O.D., VALD qu’on ne reconnait même pas, comment vous avez construit ce réseau ?

I.N.C.H : VALD c’est une de mes connections. C’était quand il faisait beaucoup de trucs underground. Et le morceau s’est fait comme ça. Pour,  G.O.D. c’était via Noyze, à l’époque où Swift Guad avait fait un featuring avec G.O.D. et on s’était connecté. Et on avait bien sympathisé. Lorsque G.O.D. était revenu faire le clip, il est resté pendant 6 mois dans le crew, il créchait chez chacun de nous et quand il a vu qu’on avait créé Fresh Out Da Box, il nous a proposé de faire sa première partie pour le MOBB LIFE TOUR.

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Fresh_Out_Da_Box_Culture_Musique

Comment vous situez-vous dans le paysage du hip-hop actuel qui est complètement multiple ?

O’Sabio : On fait ce qu’on aime faire, d’autres groupes le font autant que nous, mais le paysage du rap français est très diversifié. Il y a une vague trap qui s’est lancée. On essaye de faire du rap actuel avec nos influences, on n’essaye pas de se placer ni de créer une nouvelle catégorie.

I.N.C.H : Faire de la musique en espérant que ça marche, c’est le meilleur moyen pour que ça ne marche pas.

F.O.D.B : On est ensemble, on se fait plaisir à faire ce qu’on aime et les gens le ressentent, ils sentent la symbiose.

Quel est le rappeur de 2019 qui vous met tous d’accord ?

F.O.D.B : Alkapote il nous met tous d’accord.

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Fresh_Out_Da_Box_Culture_Crew_MC_Musique

Vous savez que le média Superbe parle de sape, est-ce que vous avez 3 marques françaises à me citer ?

F.O.D.B : On en a plus, Isakin, Wrung, Rock The Street, Hélas et Fly Clerger.

En quoi Fresh Out The Box #CESTSUPERBE ?

F.O.D.B : C’est #CESTSUPERBE MC, car dans l’album il y a un son qui s’appelle Super MC.

Un dernier mot ?

F.O.D.B : I.N.C.H. a sorti six projets cette année, nous on était le septième et Absolut Street un groupe qui tourne avec nous qui ont sortis leur projet. Et on cherche à fond des scènes, alors bookez-nous !

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Fresh_Out_Da_Box_Culture_Interview_Musique

Propos recueillis par Hectorsuperbe / Crédit photos : Hectorsuperbe

Toutes les semaines, découvrez les nouvelles marques et créatifs français qu’il vous faudra suivre sans plus attendre ! Et quand on dit, suivre c’est réellement suivre ! Connectez-vous directement sur l’instagram @Superbe_Gang et follow direct l’avenir du style français ! Parce que si tu es sur Superbe #cestsuperbe !

RENCONTRE AVEC FRESH OUT DA BOX

#CESTSUPERBE