Monstre de scène. S’il y a bien un qualificatif que l’on retient lorsque l’on voit TUCO performé, c’est bien celui-là ! D’ailleurs, oubliez Natty Boss, le Caribbean Dandee sur-validé du B.O.S.S, se surnomme désormais TUCO et compte bien le scander haut et fort avec la sortie de son nouvel EP GADAMN. Une renaissance artistique, où le dancehall et l’afro trap font la part belle au rap et où l’énergie est vitale. Une rencontre avec TUCO, sous la forme d’un éditorial mode et d’une interview punchline, sonnant comme une claque artiste et humaine.

TUCO est à découvrir musicalement de toute urgence dans la SUPERBE playlist 100% nouveautés françaises sur DEEZER —>  https://www.deezer.com/fr/playlist/7622377022

 

« Dans le premier titre de cet EP, j’adresse une liberté d’esprit.

J’ai toujours été libre artistiquement. »

« La scène c’est le point final. C’est ce pour quoi on travaille autant.

C’est un des moments les plus vivants au monde. »

« Le textile et le style c’est de l’art. C’est un moyen d’en dire sur soi tout en restant subtil.
L’habit ne fait pas le moine, mais on les reconnaît à leur robe. »

 

Editorial @tucogadamn par @HectorSuperbe

Propos recueillis par @HectorSuperbe / Crédit photos : @HectorSuperbe

TUCO GADAMN #CESTSUPERBE