Doué de talent, l’artiste Le Air nous fait voyager à travers sa musique, véritable reflet de son identité. Membre du collectif Mafia Plus, il revient aujourd’hui chez Superbe pour nous présenter son nouveau projet intitulé Road Tapes Vol 1. Rencontre avec…

Salut Le Air, nous t’avions déjà reçu chez Superbe média il y a plus d’un an, comment vas-tu depuis ?

Ça va très bien, toujours vers cette lumière. 

Que s’est t-il passé artistiquement pendant tout ce temps ?

J’ai continué d’enregistrer des morceaux et j’ai fini un projet que j’avais commencé avant la sortie de mon EP Feeling.

Tu as fait une date au Gambetta Club en Novembre, comment le public a reçu ton projet ?

Ma release party au Gambetta Club s’est super bien passée, le publique était curieux et réceptif à ma prestance scénique, ainsi qu’aux nouveaux morceaux de mon EP

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Le_AIR_Superbe_Media_Culture_Road_Tape_Musique

Tu sors un nouveau projet “Road Tapes Vol 1“, que représente t-il pour toi ?

La Road Tapes Vol 1 représente clairement ma vision de la musique, des rencontres, des voyages et du partage. C’est ainsi que le projet s’est créé. 

Ce projet est le fruit d’une collaboration avec le collectif Israélien PNGWNG, peux tu nous expliquer cette connexion ?

J’ai rencontré mes “habibi” grâce à Jewel du collectif LTR. Ils avaient collaboré sur un projet et Jewel nous avait invité à faire leur première partie lors de leur release party au Petit Bain. 

On sent une énergie très “aérée” dans ce projet, quelles ont-été tes inspirations ?

C’est totalement l’intention du projet, il s’est fait loin de tout entre Berlin et Haïfa. Mon esprit est très libre et aéré surtout quand je suis loin de chez moi et c’est ce que j’ai voulu faire ressentir dans chaque morceau. 

Justement, comment définirais-tu ton style ?

Mon style est lazy,cloudy,trapy. Je catch la vague, c’est un feeling. Entre figure de style, allitération et poésie, j’essaye d’avoir une identité musicale vraiment singulière. 

Tu nous avais déjà dit que ce qui inspire ta musique est ce que tu vis, est-ce toujours le cas avec ce projet ?

Exact, c’est toujours le cas dans ce projet, mon inspiration première c’est ce que je vis, mes proches et la façon dont on perçoit ce monde. 

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Le_AIR_Musique_Superbe_Media_Culture_Rencontre_Avec

Dans le morceau TRAFIC, on t’entend dire : “ Toujours bloqué dans l’traffic, je t’ai laisser me guider”. Que veux-tu nous dire ?

Le trafic, c’est l’amour, ces relations de cœur dans lesquelles on se lance sans savoir où l’on va. Je suis un sentimental et c’est ce qui me permet de ressentir beaucoup de choses, d’avoir de l’inspiration. 

Tu parle de la green dans certains de tes morceaux, est-ce un mode de vie pour toi ?

C’est un troisième poumon.

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Le_AIR_Musique_Superbe_Media_Culture_Road_Tape

Avec quels producteurs d’instrumentales as-tu travaillé pour ce projet ?

J’ai travaillé avec Bassem le producteur des morceaux du collectif des PNGWNG et Tamvin Crew, un collectif de beatmakeurs de Tel Aviv sur un morceau du même nom

Es-tu déjà en train de nous préparer la suite ?

La suite est déjà dans le four. J’estime n’être à peine à 5% de mes capacités et de la richesse de ma créativité… Let’s see bitch !

Peux-tu nous parler de ton rapport à la scène ?

La scène, c’est la pression et la concrétisation de tout ce temps à travailler. J’adore la scène, le partage avec le publique, voir des émotions dans les yeux, des sourires, cela me transcende. Mais j’en veux plus donc je travaille pour. 

As-tu prévu de défendre ce projet sur scène ?

Biensûr, un Ep qui s’appelle Road Tapes, ne peux qu’être défendu sur la route et sur scène. La Road Tapes va prendre la route à la rencontre du public, c’est plus que certain. 

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Le_AIR_Superbe_Media_Culture_Road_Tape_Mafia_Plus

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Le_AIR_Musique_Superbe_Media_Culture

La coupe de cheveux que tu as me fait penser à un rappeur américain, Bill Saber, connais-tu ?

Non je ne connais pas, mais je viens de digger et ton gars c’est un bélier comme dans Pass The Courvoisier. Je suis plus dans une loks free forme, on cohabite, mais le Chakra est libre. 

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Le_AIR_Musique_Superbe_Media_Culture

Le Média Superbe parle de savoir faire français et aussi de style, quelle est l’importance de la sape dans ta musique ?

Je me sape depuis que j’ai 8 ans, je te dirais que c’est l’extension de ton art, de ta créativité, de ta personnalité. C’est faire la différence avec des choses que les gens n’achètent pas en magasin, combiner l’incombinable pour atteindre d’autres cieux de sapologie. 

Aurais-tu 3 marques françaises de streetwear à nous conseiller ?

Yes pour sur, je te donnerais Grigri mais c’est Low-key as fuck pour faire un come back avec un autre level. Jacquie-Série très grosse marque qui ce développe, et je vais conclure avec BeniOriginal, la relève du Casual from Zion. 

En quoi Le AIR #CESTSUPERBE ?

Respirer #CESTSUPERBE, voter pour L’Omnipresence de l’air, c’est gratuit et ça #CESTSUPERBE

Un dernier mot ? 

Spread Love, Mind is the limit. 

Urbain_Lifestyle_Paris_france_Rencontre_Avec_Le_AIR_Musique_Superbe_Media_Culture_Rap

Toutes les semaines, découvrez les nouvelles marques et créatifs français qu’il vous faudra suivre sans plus attendre ! Et quand on dit, suivre c’est réellement suivre ! Connectez-vous directement sur l’instagram @Superbe_Gang et follow direct l’avenir du style français ! Parce que si tu es sur Superbe #cestsuperbe !
RENCONTRE AVEC LE AIR  #CESTSUPERBE